Agenda : vue, art et sports et jeux à Ostende

Une symphonie inachevée. Polyphonie dans la collection.

Où:
Mu.ZEE
Quand:
30/11/19 à 07/06/20

IEn novembre 2018, le Mu.ZEE s’est lancé dans un travail d’estimation de la valeur de ses collections. Ses collaborateurs se sont donc associés à différents acteurs du monde socioculturel pour évaluer une partie des collections du musée. Ils se sont ainsi penchés sur leur intérêt et sur la valeur qu’elles revêtent pour notre organisme. À l’automne 2019, le Mu.ZEE jette un regard rétrospectif sur ce projet participatif. Le résultat de ce travail a été traduit en une exposition surprenante et illustrant le fonctionnement ainsi que les différentes collections du musée. Cette expo amène également le visiteur à s’interroger et à emprunter de nouveaux modes de pensée lors de son parcours le long de l’histoire et de l’avenir du Mu.ZEE. Qu’est-ce que l’estimation de la valeur d’une œuvre d’art ? Quels critères applique-t-on lors de cette évaluation ? Quels enseignements nous a apporté ce projet et comment les employer pour progresser ? Le cadre théorique de ce travail d’estimation repose sur la vision et la mission du musée. Notre activité de musée dédié à l’art moderne et contemporain en Belgique s’accompagne d’un rôle social. En estimant la valeur de nos œuvres, nous leur apportons un sens et un contexte. Grâce à nos expositions et à des techniques de présentation numériques, nous permettons au grand public de découvrir ces créations, de les réinterpréter et de nouer des liens avec elles. Nous avons réalisé ce projet à l’aide de notre équipe d’estimation interne, mais aussi d’un groupe de participants issus du vaste réseau du Mu.ZEE capable de nous donner un avis extérieur. Nous aimerions vous impliquer dans l’approche participative de ce projet pilote et surtout vous inviter à partager votre avis concernant une œuvre ou une collection. Parce que deux avis valent mieux qu’un...

En savoir plus

Dikke Mathille

La Leopold II-laan contourne élégamment la plus célèbre statue féminine d’Oostende : « De Zee » (la Mer). Parfois appelée « Liggend Naakt » (nu couché), elle est populairement appelée “Dikke Mathille”. Grard accentue le volume des formes courbes, pleines. Dans « De Zee », il représente la générosité et la sensualité de la mer dans un corps féminin. L’œuvre d’art a orné le Kursaal jusqu’en 1963.

En savoir plus

Gare d'Oostende

Bâtiment éclectique composé d'un hall d'accueil central flanqué de deux carrés « tour des bâtiments ». A gauche due bâtiment, vous trouvez l'ancien « hôtel Terminus Maritime ».

En savoir plus

Eglise St.- Petrus & Paulus

L' église St.- Petrus & Paulus est une église néogotique datant de 1907 et consitant en magnifiques vitraux. Dans la chapelle derrière l'autel principal se trouve le mausolée de la reine Marie-Louise, la première reine de la Belgique et décédée à Oostende (visite sur demande). Derrière l'église St-Petrus & Paulus se trouve la tour St-Pierre, aussi appelée le "Peperbusse". C'est un restant de l'ancienne église St-Pierre qui a été détruite par le feu...

En savoir plus

Phare Lange Nelle

Le quatrième phare de l'histoire d'Oostende et le troisième à cet endroit surplombe la mer de ses 65 mètres de haut... Il compte 324 marches et depuis 1949, il guide les pêcheurs et les aide à rentrer en toute sécurité. Le phare n'est pas ouvert au public.

En savoir plus

Kursaal Oostende

Ce bâtiment domine le panorama de la promenade Albert Ier. Le casino, d’après un projet de Leon Stynen (1953), a été construit à l’endroit où avait été érigé le premier casino, en 1875. Celui-ci fut complètement détruit pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il a fallu attendre huit ans avant que le casino actuel soit bâti. Ce grand bâtiment hors du commun est le plus grand casino de notre pays et est un exemple typique du modernisme. La salle de jeu, avec les peintures murales...

En savoir plus

Monument aux marins

Le monument aux marins (1953) trône sur la place Zeeheldenplein. Chaque année, on y rend hommage aux nombreux pêcheurs ostendais qui, au fil des siècles, ont péri en mer. C'est à cet endroit que se trouvait le premier phare d'Oostende.

En savoir plus

Horloge Florale

Il y a quelques siècles, le physicien suédois Carl von Linné découvrait que les fleurs s'ouvraient et se fermaient toujours à la même heure. C'est cette découverte qui donna naissance à l'horloge florale. L'horloge qu'on peut admirer aujourd'hui se trouve sur cet endroit depuis 1963. Les versions précédentes de l'horloge ont été, soit détruites pendant la Seconde Guerre mondiale, soit délogées par la 'Reine Automobile'. ...

En savoir plus

Hippodrome Wellington

L'hippodrome Wellington est un autre aspect d'Oostende royal, du nom du duc de Wellington. À partir de mai jusqu'au septembre, des courses de trot ou de galop sont organisées. L'hippodrome a été construit dans l'année 1883 et a obtenu dans sa longue histoire la visite de nombreux invités internationaux, surtout sous le régime du gouvernement de Léopold II. Vous remarquez une couronne sur le pavillon rond où les personnalités royales présentes ont suivies les courses.

En savoir plus

Sport nautique Oostende Spuikom

84 emplacements à l’intérieur, 50 emplacements pour les bateaux à l’extérieur, une vingtaine de planches de surf peuvent également être abritées à l’intérieur. Vestiaires et douches chaudes pour les jeunes, casiers personnels pour le rangement des vêtements de navigation, boissons et pique-nique sur la grande terrasse d’été, bar agréable, formation et école de voile concours de voile nationaux et internationaux.

En savoir plus

Pages