Agenda : vue à Ostende

Vous avez cherché : bezienswaardigheid
14 resultaten

Exposition: Destruction et reconstruction. Oostende 1944-1958

Où:
Venetiaanse Gaanderijen
Quand:
25/05/19 à 29/09/19

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Ostende a énormément souffert : en 1944, il n’en restait qu’une ville entièrement dévastée. Les grands bâtiments et les petites habitations pittoresques de la côte ont tous subi la dure loi de la guerre. L’hôtel de ville, le bureau de poste principal, le Kursaal, l’hippodrome et la criée ont tous été détruits. À cela est venue s’ajouter l’annulation des importantes décisions urbanistiques qui avaient été prises avant la guerre. Après la guerre, le bourgmestre de l’époque, Henri Serruys, s’est immédiatement attelé à la reconstruction de sa ville.

En savoir plus

Navires de pêche ostendais

Où:
Musée de la Ville
Quand:
25/05/19 à 22/09/19

Le développement de la navigation a été crucial pour nos contrées. Avec la naissance des villages de pêcheurs, du commerce de poissons et de nouvelles méthodes de pêche et de conservation, divers types de navires se sont développés au fil du temps : voilier, cotre, sloop, deux-mâts, vapeur, chalutier.

En savoir plus

Dikke Mathille

La Leopold II-laan contourne élégamment la plus célèbre statue féminine d’Oostende : « De Zee » (la Mer). Parfois appelée « Liggend Naakt » (nu couché), elle est populairement appelée “Dikke Mathille”. Grard accentue le volume des formes courbes, pleines. Dans « De Zee », il représente la générosité et la sensualité de la mer dans un corps féminin. L’œuvre d’art a orné le Kursaal jusqu’en 1963.

En savoir plus

Gare d'Oostende

Bâtiment éclectique composé d'un hall d'accueil central flanqué de deux carrés « tour des bâtiments ». A gauche due bâtiment, vous trouvez l'ancien « hôtel Terminus Maritime ».

En savoir plus

Eglise St.- Petrus & Paulus

L' église St.- Petrus & Paulus est une église néogotique datant de 1907 et consitant en magnifiques vitraux. Dans la chapelle derrière l'autel principal se trouve le mausolée de la reine Marie-Louise, la première reine de la Belgique et décédée à Oostende (visite sur demande). Derrière l'église St-Petrus & Paulus se trouve la tour St-Pierre, aussi appelée le "Peperbusse". C'est un restant de l'ancienne église St-Pierre qui a été détruite par le feu...

En savoir plus

Phare Lange Nelle

Le quatrième phare de l'histoire d'Oostende et le troisième à cet endroit surplombe la mer de ses 65 mètres de haut... Il compte 324 marches et depuis 1949, il guide les pêcheurs et les aide à rentrer en toute sécurité. Le phare n'est pas ouvert au public.

En savoir plus

Le Fort Napoléon

Le Fort Napoléon est temporairement fermé à cause des travaux de rénovations à.p.d. 16/09/2018. ...

En savoir plus

Kursaal Oostende

Ce bâtiment domine le panorama de la promenade Albert Ier. Le casino, d’après un projet de Leon Stynen (1953), a été construit à l’endroit où avait été érigé le premier casino, en 1875. Celui-ci fut complètement détruit pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il a fallu attendre huit ans avant que le casino actuel soit bâti. Ce grand bâtiment hors du commun est le plus grand casino de notre pays et est un exemple typique du modernisme. La salle de jeu, avec les peintures murales...

En savoir plus

Monument aux marins

Le monument aux marins (1953) trône sur la place Zeeheldenplein. Chaque année, on y rend hommage aux nombreux pêcheurs ostendais qui, au fil des siècles, ont péri en mer. C'est à cet endroit que se trouvait le premier phare d'Oostende.

En savoir plus

Horloge Florale

Il y a quelques siècles, le physicien suédois Carl von Linné découvrait que les fleurs s'ouvraient et se fermaient toujours à la même heure. C'est cette découverte qui donna naissance à l'horloge florale. L'horloge qu'on peut admirer aujourd'hui se trouve sur cet endroit depuis 1963. Les versions précédentes de l'horloge ont été, soit détruites pendant la Seconde Guerre mondiale, soit délogées par la 'Reine Automobile'. ...

En savoir plus

Pages