Agenda : se promener et faire du vélo, musique et musées et expositions à Ostende

The Supertramp Tribute Concert - Performed by Century's Crime

Où:
Kursaal Oostende
Quand:
sam 23 nov 2019

Ce groupe hommage composé de cinq musiciens allemands interprète en direct les inoubliables chansons de Supertramp. Une ligne mince entre l'original et l'hommage crée le sentiment spécial Supertramp ...

En savoir plus

James Ensor - Rêves de nacre

Où:
Mu.ZEE
Quand:
12/05/18 à 01/03/20

La nouvelle exposition Ensor met à l’honneur presque exclusivement des peintures et dessins provenant des collections du Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers. Avec 38 tableaux et quelque 650 dessins, le musée possède non seulement la plus importante collection au monde d’œuvres d’Ensor, mais aussi la plus belle et la plus riche.

En savoir plus

Jaimie Branch Fly or Die II

Où:
KAAP | Vrijstaat O.
Quand:
dim 24 nov 2019

Avec "Fly or Die II:Bird Dogs of Paradise", également publié sur le label International Anthem, la trompettiste de Chicago poursuit avec ferveur son style mêlant avant-garde, grooves et musique de chambre. Le New York Times a qualifié le son unique de Jaimie Branch de "sons fantomatiques" et nous n'aurions pas pu mieux le dire nous-mêmes.

En savoir plus

Kim Wilde - Here come the aliens tour 2019

Où:
Kursaal Oostende
Quand:
dim 24 nov 2019

Avec plus de 30 millions d’albums vendus depuis le début de sa carrière, Kim Wilde reste une des plus grandes icônes des années 80, avec à son actif des hits comme «You Keep Me Hangin’ On», «Cambodia» ou «You Came». Avec Here Come The Aliens, sorti en début d’année, la chanteuse anglaise signait un nouvel opus en forme de retour aux sources. Combinant ses racines pop à son amour pour le rock, ce nouvel album a marqué le retour au premier plan de Kim Wilde,...

En savoir plus

Nouveau au Mu.ZEE: Aile du musée dédiée à Raoul Servais

Où:
Mu.ZEE
Quand:
30/06/18 à 30/06/21

Raoul Servais (1er mai 1928, Ostende) est un réalisateur de film d’animation renommé. Au début des années 1950, il suit une formation en arts appliqués à l’Académie royale des beaux-arts de Gand. Servais s’adonne à la peinture et au dessin et est également très actif dans le graphisme, mais son véritable amour est, depuis toujours, l’animation. L’artiste n’a ni expérience ni ressources financières, mais sa curiosité et son envie sont immenses. En 1960, il devient enseignant au KASK et crée une formation en animation – la première d’Europe. En tout, il a réalisé seize films d’animation. Entre Havenlichten (1960) et Tank (2015) s’opère une énorme évolution aussi bien en termes de style que de technique. On sent, à chaque nouvelle production de film, le désir de trouver des moyens innovants pour développer un langage imagé et une atmosphère particulière. Raoul Servais a remporté de nombreuses récompenses cinématographiques internationales, telles que la Palme d’Or à Cannes (Operation X-70, 1971 & Harpya, 1979) et le Primo Premio à Venise (Chromophobia, 1966). L’amour de Servais pour l’animation est un amour partagé que le public pourra découvrir à partir de l’été 2018 dans l’aile du musée consacrée à l’artiste. Une grande sélection de documents originaux, de dessins (sur cellophane) et de films y occuperont une place permanente. L’aile du musée n’est pas une destination finale pour l’œuvre riche de ce coryphée du film, mais plutôt un nouveau départ, un endroit inspirant pour les jeunes réalisateurs. .

En savoir plus

Musée Amandine

3 avril 1995. Ce jour là, l'Amandine rentre au port pour la dernière fois et mouillera pour la dernière fois l'ancre. La gorge serrée, l'équipage a débarqué et est rentré au foyer sans se retourner. Ainsi s'est achevée l'histoire de la pêche ostendaise dans les mers d'Islande. 13 ans plus tard, l'Amandine a entamé une nouvelle carrière, une carrière de musée interactif. Il aura fallu deux années de travaille dur et de concentration dans les anciens chantiers...

En savoir plus

Musée de la ville Oostende

Le musée vous présente la passionnante histoire d’Ostende et vous propose également une projection du futur. Les secrets enfouis du développement de la ville, du tourisme, de la pèche, du port et de la navigation vous seront dévoilés par le biais d’objets, d’affiches, de documents et d’applications multimedia. Découvrez la ville d’Ostende d’antan en présence de sa plus célèbre locataire, Louise-Marie, première reine des Belges. Elle tient une place centrale dans cette exposition et ne...

En savoir plus

Het Groen Lint

Saviez-vous qu'Ostende a une périphérie de ville étonnamment verte? Pour renforcer cette périphérie de la ville verte, la ville a élaboré un plan directeur visant à relier tous les paysages verdoyants: le ruban vert. Ce ruban vert forme une boucle attrayante de 35 km pour les cyclistes et les marcheurs, reliant 15 espaces verts existants et nouveaux dans les banlieues de la ville, comme un collier de 15 perles.

En savoir plus

Mercator

Ce trois-mâts fut conçu par l’explorateur de l’Antarctique Adrien de Gerlache et construit en Écosse. Le Mercator ne connut que deux commandants et effectua 54 voyages. En 1936, il ramena la dépouille du père Damien. En 1960, le Mercator entra au port d’Anvers. En 1961, il fut aménagé en navire musée. Depuis 1964, le Mercator est un des joyaux d’Ostende. ...

En savoir plus

Ensor en Spilliaert museumvleugel. Twee grootmeesters uit Oostende

Découvrez une somptueuse collection signée James Ensor et Léon Spilliaert dans la toute nouvelle aile de Mu.ZEE, le musée d’art sur mer ! À partir de mai 2016Ostende et James Ensor sont indissociablement liés. James Ensor aimait Ostende : la ville était sa muse et sa source d’inspiration. Il aimait la ville et ses nombreux habitants, l’impétueuse mer du Nord, le carnaval qui chaque année colorait les rues… Le peintre Léon Spilliaert, de vingt ans son cadet, a lui aussi conjugué son nom avec...

En savoir plus

Pages